PAUL BIYA ET SES MANDATAIRES DOIVENT ETRE JUGES POUR LE LACHE ASSASSINAT DE JACQUES TIWA et des 150 autres victimes des massacres de février 2008 au Cameroun

 Twa_Jacques  

Le 28 avril 2008 à Douala, Jacques TIWA, Secrétaire National du Conseil National de la Résistance , mouvement politique Camerounais et panafricain né en exil, est lâchement et sauvagement abattu par des militaires aux ordres de Paul Biya, complétant ainsi la liste des 150 victimes des massacres de février 2008 au Cameroun

  Ce mois de février 2008 est particulier. Dans toutes les régions du Cameroun, les populations, en majorité des jeunes des femmes descendent dans la rue pour manifester contre la vie chère et la volonté de Monsieur Paul Biya, au pouvoir depuis 27 ans, de modifier la Constitution pour s’octroyer un énième mandat usurpé à la tête du pays.

 Jacques TIWA, en sa qualité de Secrétaire National du CNR, participe à la réflexion et à la coordination du mouvement. TIWA se sait suivi et traqué par des tueurs à gage de Monsieur Biya. Ceux-ci l’abattront lâchement et sauvagement de sang froid quelques minutes après qu’il soit sorti de chez lui, ce 28 février 2008. TIWA a été abattu sauvagement et délibérément comme en témoigne son corps criblé de balles.

 

A ce jour, aucune enquête n’a été ouverte. Elle ne peut l’être au Cameroun, Paul Biya, autoproclamé Chef de l’Etat étant le véritable commanditaire de cet assassinat !

 

Tôt ou tard, justice sera rendue à Jacques TIWA ! Paul BIYA et ses comparses doivent être jugés pour ce crime innommable !

 

Le Conseil National pour la Résistance, invite les autorités publiques françaises à se prononcer ouvertement pour une commission d’enquête internationale et indépendante sur l’assassinat de Jacques TIWA et toutes les victimes de février 2008. Le CNR invite toute institution sérieuse traitant avec Monsieur Biya, assassin de Jacques TIWA, à réclamer la vérité sur cet assassinat. La veuve du disparu et ses deux enfants attendent de savoir exactement pourquoi Tiwa a été tué par les forces répressives de Paul Biya

 

JUSTICE ET VÉRITÉ POUR TIWA ET TOUTES LES VICTIMES DE FEVRIER !!!

 


Paris, ce 22 juillet 2009

 

Le CONSEIL NATIONAL POUR  LA RESISTANCE

 Cameroon.Resistance.Council@googlemail.com

www.cnrmun.afrikblog.com

Pour aider, veuillez contacter: Hugo Jombwe, <cameroon.resistance.council@googlemail.com>;