La_Haine_de_l_occident_Jean_ZieglerGbagbo_Afrique

Renversement de Gbagbo par la France: notre marche vers la Liberté et la dignité continue !

 Depuis hier 11 avril 2011, la France et ses nouveaux esclaves locaux se lèchent triomphalement les babines, encore trempées du sang frais des ivoiriens qu’ils n’ont cessé de verser depuis 2002. Ils pensent avoir gagné la guerre qu’ils ont déclarée à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique. Ils parlent avec une prolixité inégalable de réconciliation, de paix, de pardon et tutti quanti, comme s’ils venaient de découvrir l’existence de ces mots dans le petit Larousse. Ils redoutent la réaction des ivoiriens dignes et libres. Ils craignent  la réplique des peuples africains face à leurs crimes contre la Côte d’Ivoire! Ils paieront, c’est certain, le prix de leur forfaiture, comme à Dien-Bien-Phu.

 Ils ont arrêté Laurent Gbagbo, après avoir pilonné pendant plus d’une semaine sa résidence contenant des milliers de personnes. On savait que le bain de sang est une malédiction bien française, mais nous n’imaginions pas que cette France fasciste oserait pilonner le palais présidentiel, la résidence du président, les hôpitaux, les supermarchés, les résidences privés, etc., dans le but de donner le pouvoir à leur valet Dramane Ouattara. Emporté par notre passion et notre courage, nous avions oublié une allégorie bien de chez nous selon laquelle « le chien ne change jamais la façon de s’asseoir ». Que nous étions naïfs !! Le bilan de ces bombardements criminels est lourd: plus de 2800 morts, pour la plupart des civils, que la France prétendait pourtant être venue pour protéger !

Ils ont semé dans nos cœurs, dans nos âmes, dans nos esprits et même dans nos gènes, la Haine de cette France qui verse le sang des africains, cette France qui renverse des pouvoirs pour placer ses Hommes de paille, cette France qui pollue le sol africain de ses bases militaires criminelles, cette France voleuse qui tue les africains pour piller leurs ressources, cette France arrogante et insolente qui occupe l’aéroport et le port d’un pays africain pour bien montrer sa puissance, cette France qui nous donne tant de nausée! Nous devons l’enseigner à nos enfants, comme les palestiniens parlent à leur progéniture de l’histoire et des crimes de l’occupation sioniste. Ainsi naissent les extrémismes.

 

Ils ont arrêté Laurent Gbagbo comme ils avaient arrêté Lumumba et Ernest Ouandié. Ils en feront ce qu’ils voudront. Laurent Gbagbo s’est sacrifié pour notre dignité, pour notre liberté. Ils peuvent le tuer s’ils veulent, nous n’y pourrons rien, ils sont les plus forts, ils ont le droit de vie et de morts sur nous, ils peuvent utiliser l’ONU pour nous exterminer s’ils le veulent, ils sont les maîtres du monde! Le nom de leur pays change d’une minute à l’autre: Ils s’appellent tantôt «France des Droits de l’Homme», tantôt ONU ou UE, et juste la minute d’après ils s’autoproclament « communauté internationale», selon que la casquette du moment convienne le mieux à la sale besogne à accomplir.

Ils ont enlevé Laurent Gbagbo, mais la lutte continue!

Ils ont kidnappé Gbagbo, restons debout et mobilisés, car la roue de l’histoire est irréversible et la marche vers notre liberté et notre dignité est non né-go-cia-ble. Et à tous les prix !

 A toutes les filles et les fils de l’Afrique digne, je dédie « l’éloge du révolutionnaire » du poète Allemand Bertolt Brecht !

 

"Quand l’oppression se fait plus lourde,

Nombreux sont les découragés

Mais son courage à lui augmente.

(…)

Il organise son combat

Pour quelques sous, pour l’eau du thé.

Pour le pouvoir d’Etat.

Il demande à la propriété:

D’où viens-tu ?

Là où l’on se tait toujours,

Il parlera.

Là où l’oppression règne et où l’on parle de destin.

Il citera des noms.

Quand on l’expulse, là où il va,

Va la révolte."

 

Bertold Brecht

Éloges du révolutionnaire, poèmes.

 

A bas l’impérialisme et ses valets locaux!

A Bas la France criminelle !

Vive la Côte d'Ivoire et l'Afrique libre!

Ce 12 avril 2011

 

 

Tene Sop G.

Secretaire Général du

Conseil National pour la Résistance-Mouvement Umnyobiste