La bande de criminels  et de drogués qu'on présente comme des Forces Républicaines de Côte d'Ivoire, agissant pour le compte de Dramane Ouattara, se livrent depuis le 11 avril à une véritable épuration ethnico-politique dans les principales villes de Côte d'Ivoire sous leur controle. Ces rebelles sévissent dans certains quartiers et à l'Hotel du Golf  le quartier Général de leurs chefs politiques et militaires, avec la complicité plus que voyante des forces francaises  en Côte d'Ivoire et de l'ONUCI, sensées protéger les "populations civiles"!

Jen_jacques_Bechio_au_golf_hotel

Jean Jacques Bechio, torturé dans la "présidence" de Dramane Watra

Les militants des partis ayant soutenu le président Gbagbo, les dirigeants des organisations de la société civile non inféodées à Dramane Ouattara et sa clique, des leaders de mouvements patriotiques qui ont résisté depuis 2002 à la rebellion armée Franco-Ouatarienne, et les membres de l'ethnie du président Gbagbo sont systématiquement assassinés, violés, leurs biens pillés ou incendiés. Grâce aux microdrones et au  système des écoutes téléphoniques qu'elles ont mis en place, les Forces criminelles Francaises à Abidjan contribuent à repérer la position des cadres et dignitaires du régime Gbagbo pour ensuite les dénoncer aux forces rebelles de Ouattara.  Les partisans et les dignitaires du régime Gbagbo quand ils ne sont pas simplement assassinés à leurs domiciles, sont conduits manu militari à l'Hôtel du Golf où ils sont  présentés à des gangs de barbares drogués et excités, comme des "trophés de guerre",t puis torturés et humiliés par les chefs rebelles et les gardes du corps de Dramane Ouattara, sous le regards jouissif des forces de l'ONUCI et des forces francaises. Ces dernières ont pourtant la mission première, a "protection des populations civiles" en Côte d'Ivoire. 

Simone_Gbagbo_humili_e

La présidente Simone Gbagbo brandit tel un trophé, à la "présidence" par une horde de drogués écervelés au service de Watra

Plusieurs personnalités ont été ou sont actuellement torturées au sein de l'Hotel du Golf , qui est devenu un "véritable Centre de torture" où le cerbère de Dramane Ouattara montre sa toute puissance et   prend un plaisir sadique à voir  le sang de ses adversaires politiques dégouliner. Le Ministre d'Etat Désiré Tagro, arrivé vivant à l'Hôtel du Golf le lundi 11 avril, a été mortellement torturé dans cette "présidence" d'un type particulier. Nous sommes informés que de nombreux collaborateurs du président Gbagbo ont été exécutés  depuis le 11 avril, mais il est encore impossible de vérifier cette information. Ce qui est plus que certain c'est qu'au vu du désir de vengeance  qui scintille des yeux des rebelles de Ouattara, le bilan des cadres Gbagboistes décimés va être très très lourd et la France,qui a armé cette horde de barbares, anciens alliés de Sam Bockarie - le terrible chef de guerre libérien - en porte la co-responsabilité!

Le Ministre Jean Jacques Béchio, farouche pourfendeur de Dramane Ouattara, Chantal Leba ancienne leader de la FESCI,  des Jeunes patriotes et des membres du BEN de la FESCi apprehendés sur le Campus de l'université de Cocody,  subissent actuellement dans l'Hôtel du Golf, divers sévices corporels d'une crauté inimaginable! Le 11 avril  c'est la première dame de Côte d'Ivoire, Simone E Gbagbo, qui subissait devant les cameras du monde entier, les tortures de  ces milices ethno-fascistes au service de Dramane Ouattara.

Chantal_Leba_bless_e_par_les_rebelles

Madame Chantal Leba, ancienne dirigeante de la FESCI, torturée au Golf Hotel, le 12 avril 2011

Après l'épuration ethnique que les troupes du "président reconnu par la communauté internationale" effectuent à l'Ouest de la Côte d'Ivoire depuis fin mars, la folie meutrière de ce "gang des barbares", armé par le néo-nazi Nicolas  Sarkozy, a atteint des proportions inimaginables dans le quartier de Yopougon, réputé  être le bastion imprenable de Gbagbo à Abidjan. Des maisons sont fouillés de fond en comble par les miliciens de Dramane Ouattara qui prétendent être à la "recherche d'armes de guerre", et des jeunes présentés comme des "miliciens de Gbagbo" sont sytématiquement éxécutés, quelquefois devant leurs parents impuissants.

tapis_rouge_pour_Ado

17 ans après avoir armé les milices interhamwé au Rwanda pour commettre le plus grand génocide du peuple noir de l'histoire contemporaine, les forces francaises soutiennent ouvertement des rebelles abrutis en Côte d'Ivoire, pour massacrer une partie de la population civile!

Qui ou qu'est ce qui arrêtera la folie meutrière et l'épuration politico-ethnique de la coalition Franco-Ouattarienne, en cours à abidjan et dans toute la Côte d'Ivoire? le Chef de guerre Dramane Ouattara parle de reconciliation devant les cameras du monde entier, mais donne en privés des ordres á ses sbires pour "épurer", "neutraliser" ou "ratisser" toute poche de résistance rélle ou imaginaire. Avec le soutien actif de la France fasciste de Nicolas sarkozy!

Ce 13 Avril 2011

Tene Sop

Secretaire Général du Conseil National pour la Résistance

Mouvement Umnyobiste