A Monsieur Marou Oumarou

Ministre de la Justice de la République

du Niger/Porte-parole du Gouvernement

 

 Objet: Nomination dans le 1er gouvernement

de la 7e République

 

 

Cher camarade, Cher ami,

 Nous apprenons à l’instant avec joie et émotion, ta nomination au poste de Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Porte-parole du 1er Gouvernement de la septième République du Niger. Nous nous empressons de t’adresser nos vives et chaleureuses félicitations ainsi que nos vœux de succès dans cette lourde et délicate mission que le Président Issoufou vient de te confier.

 Ton engagement pour la démocratie, le respect des droits de l’Homme et de l’Etat de droit au Niger depuis plusieurs années a incontestablement été déterminant dans cette nomination où tu auras l’occasion de mettre en pratique nos convictions militantes et humanistes. Plusieurs chantiers et pas des moindres t’attendent: l’indépendance de la justice, la corruption dans le système judiciaire, les conditions de détention dans les prisons, le respect de la présomption d’innocence, la pratique de la torture dans les centres de détention, etc.  Nous avons confiance que tu prendras rapidement des mesures pour faire changer les choses dans la bonne direction, afin que le peuple du Niger garde de ton passage du ministère de la Justice le souvenir de celui qui aura insufflé un réel changement dans l e secteur de la Justice au Niger.

 Un échec de ta part serait également le notre, et remettrait en cause, la capacité de notre génération à «changer les choses» en Afrique,  comme nous n’avons jamais cessé de le clamer dans nos actions militantes au quotidien. C’est te dire cher ami, la symbolique de ta nomination pour toute une génération de nigériens et d’africains qui ont porté les aspirations populaires pour la démocratie et la liberté sur notre continent au début des années 1990.

Nous ne doutons pas que tu mesures le poids de la mission qui t’attend  et nous te souhaitons beaucoup de courage et plein succès dans ton travail. Comme tu le sais, tu peux compter à tout moment, comme par le passé, sur notre soutien indéfectible  dans la tâche qui t’attend.

 

La lutte continue.

Pour la Patrie et l’Afrique, nous vaincrons.

 

 Hambourg, ce 25 Avril 2011

 

Tene Sop G.

Secrétaire Général du

Conseil National pour la Résistance/Mouvement Umnyobiste,

cameroon.resistance.council@googlemail.com;

www.cnrmun.afrikblog.com