Le Conseil Constitutionnel du Sénégal a validé le 30 Janvier dernier la candidature du président Abdoulaye WADE, à l’élection présidentielle du 26 Février 2012, en dépit du fait que le président sortant a déjà épuisé les deux mandats légaux que lui autorisent la constitution Sénégalaise.
Cette décision a entraîné un vif soulèvement populaire dans tous les coins du pays, soulèvement qui a été violemment réprimé dans le sang faisant, selon plusieurs sources crédibles, six morts, des dizaines de blessés et une cinquantaine d’arrestations.
Le Réseau de la Gauche Africaine (ALNEF) suit avec une vive inquiétude cette grave détérioration du climat politique et social qui a suivi,  cet entêtement du Président A. WADE de s’agripper au pouvoir,  par des moyens  anticonstitutionnels.
Considérant les risques d’instabilité et de chaos pour le Sénégal, dont est porteur la décision illégale et antidémocratique du Conseil Constitutionnel du Sénégal;
Le Réseau de la Gauche Africaine (ALNEF):
Condamne avec la dernière énergie, l’obstination suicidaire du Président WADE à vouloir confisquer le pouvoir au Sénégal contre les dispositions de la Constitution et le met fermement en garde contre un hold-up électoral dont les conséquences seraient incalculables pour le pays et la sous-région ;
Dénonce la volonté de  Mr Wade de vouloir asseoir une succession de type monarchique à la tête du Sénégal;
Demande au président Abdoulaye WADE de respecter son serment de ne pas briguer un troisième mandat, comme il l’avait promis à la classe politique et au peuple sénégalais ;
Exhorte  l’Union Africaine, la CEDEAO et tous les amis de l’Afrique de faire pression sur le Président A. WADE pour qu’il renonce à sa candidature illégale et organise en tant que arbitre impartial, des élections libres et apaisées;
Apporte son soutien ferme à la lutte menée par les forces de Gauche, les progressistes et les démocrates Sénégalais, réunis au sein du Mouvement du 23 Février (M23), pour le départ  de A. WADE et pour des élections libres et transparentes au Sénégal ;
Appelle le peuple héroïque du Sénégal et sa diaspora, à se mobiliser massivement pour chasser dans les urnes, le 26 février 2012, l’imposteur Abdoulaye WADE, au cas où ce dernier s’obstinerait dans sa logique suicidaire de  maintien de sa candidature illégale;
Décide d’inscrire à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Secrétariat de ALNEF prévu du 15 au 17  Février 2012 à Bamako, un profond  réexamen de la situation politique du Sénégal
 Ce 08 Février  2012
 
Le Secrétariat de l’ALNEF
Contacts: Chris Matlhako; Email: chrismatlhako@hotmail.com; Phone : +27835766011; +27832558804
Dr Oumar Mariko; Email : oksuf@yahoo.fr/  Tel: 00223 76 43 38 63