The ALNEF insists on a Peaceful solution in the Syrian conflict, and calls for the immediate cessation of external support being given by the Imperialist countries to the Syrian rebels’ 
The Africa Left Networking Forum (ALNEF) has been following with a lot of concern the last developments within the crisis in Syria, which began two years ago as a political unrest, but has now taken a militaristic path. 
The ALNEF is also aware of the intention of some world military powers namely the United States of America (USA), France, Britain, and Israel among others, to start an aggression War  against Syria, with the aim of overthrowing the Assad regime, in favor of the Syrian Rebels, that those imperialistic forces have been military supporting. 
This talk and intention to unilaterally start a War against Syria is worrying, especially given the fact that this will not be the first time that such a War has being launched by the USA and its allies against other countries in the world, with every intervention ending in terrible results. 
The ALNEF considers any form of military aggression against Syria by the US imperialism and its allies as unjust, ill-fated and a disastrous continuation of the Imperialist Wars, with a potential of starting a terrible war in the whole Middle Eastern region. 
From the experiences in Afghanistan, Iraq and Libya, we have learned that the best ways to resolve such conflicts in the world is through political and peaceful channels and never  through Wars of aggression that only end up worsening the situation. The Irakian and Lybian cases are still fresh in our mines. 
The ALNEF also condemns the double standards that the USA and its allies have been having in Syrian conflict, where instead of searching for a peaceful solution, they have been continuously supporting Syrian rebels financially, militarily, and also through their powerful propaganda machineries of world media. 
The ALNEF condemns any use of chemical weapons in Syria and elsewhere, and supports the current investigations being undertaken by the UN to establish whether chemical weapons were used in the conflict, and by whom! 
ALNEF Statement on the Situation in Syria
The ALNEF also notes that while there is a consensus that chemical and nuclear weapons pose a great danger to humanity and the world, a few countries have continued to manufacture and develop them, ignoring the constant call to rid the world of all Chemical and nuclear weapons. The fact that Britain confirmed that they have been selling chemical weapons to Syria just shows how horrible the situation is! 
The ALNEF clearly stands against the manufacture and development of all forms of chemical weapons and arms of mass destruction by any country, and also calls for the elimination of all these weapons Not only in Syria, but also in the USA, France, UK, Israel, etc. 
The ALNEF insists on a Peaceful solution in the Syrian conflict, and calls for the immediate cessation of external support being given by the Imperialist countries to the Syrian rebels. 
The ALNEF emphasizes that Syria is a sovereign country, and that no other country has the right to determine who the President or the leadership of Syria people will be, other than the People of Syria themselves. 
The ALNEF would also like to laud the calls for Peace and sovereignty in Syria, from thousands of organisations, institutions, and millions of people across the globe. It is due to this continued pressure, including the internal pressure from the American people that has forced President Barrack Obama to postpone the Invasion of the USA in Syria. 
13.09.2013 
For Africa Left Networking Forum Secretariat,
Chris Matlhako 
ALNEF Co-ordinator 
South African Communist Party, International Relations Secretary 
Contact: Email: chrismatlhako@hotmail.com; Phone : +27835766011; +27832558804 
================== version française ================
Déclaration du Réseau de la Gauche Africaine (ALNEF) sur la Situation en Syrie
 
L’ALNEF insiste pour une solution pacifique au conflit Syrien et appelle à une cessation immédiate de tout soutien des pays impérialistes aux rebelles Syriens’.
Le Réseau de la Gauche Africaine (ALNEF en Anglais) est très préoccupé par les récents développements dans la crise Syrienne, qui a débuté il y a deux ans, d’abord comme une simple contestation politique, pour ensuite prendre une inquiétante tournure militariste. 
L’ALNEF est informé de l’intention de certaines puissances occidentales notamment les Etats-Unis d’Amérique, la France, le Royaume Uni et leur gendarme au Moyen Orient, Israël, de lancer une guerre ouverte d’agression contre la Syrie, avec le but inavoué de renverser le régime du Président Assad, pour ensuite installer le conglomérat de rebelles syriens au pouvoir. que ces forces impérialistes manipulent. 
Les discours et l’intention de lancer unilatéralement une guerre contre la Syrie sont extrêmement inquiétants, au regard des dégâts humains et matériels causés par les précédentes guerres d’agression des Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés contre d’autres pays du monde. 
L’ALNEF considère toute forme d’agression militaire contre la Syrie, par l’impérialisme États-Unien et ses alliés, comme injuste et dangereuse; d’autant plus que déclenchement de ces guerres pourrait entrainer un autre conflit au Moyen-Orient, aux conséquences catastrophiques pour toute cette sous-région déjà emprise à des tensions séculaires... 
Au vu des expériences des guerres passées en Afghanistan, en Irak et en Libye, le monde a compris que la meilleure façon de résoudre de tels conflits passe par des voies politiques et pacifiques, et non par des guerres d’agression, qui ne font qu’aggraver la situation. Les agressions criminelles des forces impérialistes contre la Libye et l’Irak sont encore fraîches dans nos mémoires.
L’ALNEF condamne également la politique de deux poids, deux mesures que les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés appliquent au conflit Syrien, où, au lieu de chercher une solution pacifique, ils ont continuellement apporté aux rebelles Syriens, des soutiens financiers, militaires et même médiatiques, à travers leurs puissants moyens de propagande internationale. 
L’ALNEF s’insurge aussi tout usage d’armes chimiques en Syrie et ailleurs dans le monde, et soutient l’enquête des Nations-Unies en cours visant à déterminer la nature des armes chimiques utilisées dans les récentes attaques et ainsi que leurs auteurs. 
L’ALNEF note que, nonobstant le consensus général que les armes chimiques et nucléaires sont une menace majeure pour l’humanité, une poignée de pays continue à les détenir, à les produire et à les développer, en ignorant superbement les appels répétés visant à débarrasser le monde de telles armes de destruction massive. La confirmation que le Royaume Uni a vendu des armes chimiques à la Syrie, est révélatrice du double-jeu dangereux et du cynisme pathologique des Maîtres autoproclamés de ce monde. 
En tout état de cause, l’ALNEF est opposé au développement et à la production de toute forme d’armes chimiques ou autres armes de destruction massive par quelque pays que ce soit et appelle à l’élimination totale de telles armes non seulement en Syrie, mais également et surtout, aux Etats-Unis d’Amérique, en France, au Royaume Uni et en Israël. 
L’ALNEF insiste pour une solution pacifique du conflit en Syrie et appelle à une cessation immédiate de tout soutien des pays impérialistes aux rebelles Syriens. 
L’ALNEF insiste sur le fait que la Syrie est un Etat souverain et qu’aucun autre Etat n’a le droit de déterminer qui en sera le Président, ce droit n’étant réservé qu’au peuple Syrien qui doit choisir librement ses dirigeants. 
L’ALNEF salue les appels de milliers d’Organisations, d’Institutions et de millions de bonnes volontés à travers le monde, à la restauration de la paix et à la défense de la souveraineté de la Syrie. C’est grâce à cette pression persistante, y compris par le peuple américain, que le Président Barack Obama a été contraint de reporter l’invasion américaine de la Syrie. 
Le 13 Septembre 2013 
Pour le Secrétariat du Réseau de la Gauche Africaine 
Chris Matlhako 
Coordinateur 
Parti Communiste Sud-Africain, Secrétaire aux Relations Internationales 
Contact: Email: chrismatlhako@hotmail.com; Phone : +27835766011; +27832558804