vendredi 16 avril 2010

présidentielle du 4 mars ou comment l’histoire électorale bégaie

par  Comi Toulabor    Les résultats de la présidentielle du 4 mars, financée par l’Union européenne, sont tombés conformes à ceux qui l’ont précédée depuis 1990. Est-ce vraiment une surprise malgré ou à cause des précautions, minimales il faut le dire, prises à la marge pour atteindre une élection que tout le monde voulait « transparente et sincère » dans un Etat pour le moins voyou dont l’ADN se caractérise fondamentalement par la violence, la corruption et l’impunité ? Et en qui des financeurs... [Lire la suite]